Le code de conduite du « bon » motard

Il n’est pas difficile de devenir un bon motard : il suffit de se conformer aux règles en vigueur concernant la circulation, et de conduire dans de bonnes conditions de sécurité. Il ne reste plus qu’à profiter de chaque sortie en moto.

permis moto

Ne pas négliger la sécurité

Contrairement aux automobilistes, les motards ne sont pas protégés par une carrosserie en cas de collision sur la route. Cela veut donc dire qu’il est essentiel de redoubler d’attention lorsque l’on est sur une moto, et de prendre toutes les dispositions nécessaires pour assurer la sécurité. Par exemple, il faudra que le bon motard soit muni d’un bon casque. Un bon casque n’est autre qu’un casque ayant un bon résultat au crash test, un casque qui soit adapté à la taille du motard, et un casque qui soit confortable pour permettre une conduite en toute sérénité.

Il sera également nécessaire de s’assurer que la moto soit en bon état : un entretien régulier et rigoureux sera donc nécessaire pour éviter les accidents inutiles sur la voie publique : les freins, la chaîne, les différents serrages seront à vérifier régulièrement. Par ailleurs, il sera requis d’utiliser un casque bluetooth pour moto, afin de téléphoner sans prendre de risques.

Conduire prudemment

Conduire avec prudence, c’est assurer sa sécurité et celle des autres utilisateurs de la voie publique. Un bon motard aura alors le devoir de suivre à la lettre le code de la route, mais aussi d’avoir un certain civisme envers les autres utilisateurs de la route. Par exemple, il devra dépasser uniquement à gauche. Les dépassements en queue de poisson, les freinages brusques ou encore les dépassements dans les endroits dangereux sont à proscrire.

Mais un bon motard sait aussi remercier les autres usagers de la route. Comme il doit généralement avoir les deux mains sur le guidon, il se servira alors de son pied droit pour faire un petit signe en guise de remerciement. Il existe encore de nombreux petits signes de ce genre, comme un signe de la main gauche pour saluer, un appel de phare pour signaler un danger… Il existe une bonne dizaine de petits signes à apprendre et aussi de bonnes mesures à adopter en cas de panne, si l’on veut intégrer la communauté des deux-roues.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :